Perturbateurs endocriniens

La Ville de Lausanne met en place un programme qui favorise une action conjointe des pouvoirs publics et des parents des enfants, afin que chacun, à son échelle, puisse contribuer à promouvoir sa santé et celle des autres en réduisant la présence de ces substances nocives dans son environnement et dans les objets de la vie de tous les jours. comment-dire.ch a réalisé l’ensemble des supports de la campagne de sensibilisation, en collaboration avec l’Unité de développement durable.

 

Les perturbateurs endocriniens sont des « substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme qui peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire ainsi des effets délétères sur cet organisme ou sur ses descendants », selon l’OMS. Leur omniprésence dans les produits alimentaires, les jouets, l’ameublement, les accessoires, les emballages, les médicaments, l’eau, les produits d’entretien et les cosmétiques entre autres, les rend particulièrement problématiques, car difficiles à éviter. Cela dit, ils ne sont pas impossibles à limiter !

 

Le programme, conduit jusqu’en juin 2019, s’adresse initialement aux CVE de La Borde et de Valency. Dès cet automne, il sera proposé à l’ensemble des 69 établissements crèches du réseau d’accueil de jour de Lausanne. L’exemplarité de la démarche a été saluée et le Canton de Vaud souhaite reprendre et adapter le contenu du guide pour le mettre à disposition de l’ensemble des communes vaudoises.

 

 

Liens utiles

Type:
Statut: Terminé
Début: 2019
Fin: 2019